email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

ANIMATION Royaume-Uni

Dreamworks et Aardman divorcent

par 

Les rumeurs qui courent depuis novembre dernier concernant une possible rupture entre le studio hollywoodien Dreamworks et le studio Aardman Animations, situé à Bristol, à qui l'on doit Wallace and Gromit, viennent de se confirmer.

Ce divorce s'ensuit des résultats décevants au box-office du dernier long métrage réalisé chez Aardman, Flushed Away [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, qui a coûté bien plus de 100M $ au studio américain pour des recettes de 63,4M $ aux États-Unis et 107M $ dans le monde "seulement".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cet échec suit de peu la mauvaise performance de Wallace & Gromit: The Curse of the Were-Rabbit [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(56M $ aux États-Unis plus 136,3M $ dans le reste du monde), malgré le succès du film auprès de la critique et l'Oscar du meilleur film d'animation reçu en 2005.

Pourtant, le contrat de 1999, engageant la société américaine dirigée par Jeffrey Katzenberg et le studio britannique pour cinq films, avait eu des débuts prometteurs, avec le dessin-animé Chicken Run (106M $ de recettes aux États-Unis et 118M $ dans le monde).

Chicken Run et The Curse of the Were-Rabbit [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
reposaient tous les deux sur les personnages "claymation", caractéristiques d'Aardman, tandis que Flushed Away [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
a été réalisé en CGI et tourné entièrement à Los Angeles.

Maintenant que ce partenariat est terminé, les droits de Crood Awakening, censé être le quatrième projet d'Aardman dans le cadre de ce contrat de cinq films, reviendront à Dreamworks.

“Je resterai toujours un grand fan et admirateur du travail d' Aardman, mais nos objectifs respectifs ne convergent plus", commente Katzenberg. Peter Lord et David Sproxton, propriétaires d'Aardman, ont déclaré de concert : "Nos deux sociétés se sont rendu compte que nos ambitions ne vont plus dans le même sens et cela nous paraît le bon moment pour aller vers d'autres horizons. Aardman a une sélection de projets ambitieux en développement ; nous annoncerons nos prochaines productions et nos projets de distribution très bientôt".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy