email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE Hongrie

Un vent de changement souffle avec vigueur

par 

Le cinéma hongrois peut se targuer de quelques histoires à succès ces derniers temps. Fresh Air [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Ágnes Kocsis, Taxidermia [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de György Pálfi et White Palms [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Szabolcs Hajdu
fiche film
]
de Szabolcs Hajdu à eux trois ont remporté pas moins de 18 Prix internationaux l'année passée. Les professionnels à Budapest disent qu'il est temps de "nettoyer son arrière-cour" après des années d'indifférence.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

“La nouvelle loi de 2004 commence à donner des dividendes. Le cinéma hongrois a repris de la vigueur, une nouvelle génération de réalisateurs talentueux est en train d'émerger," a déclaré Ferenc Grunwalsky, Président du Board of Motion Picture Public Foundation of Hungary (MMK), l'institut national d'allocation de fonds publics.

D'après lui, ce que le MMK a fait, c'est créer un nouveau système: “nous avons modifié les conditions d'application, de comptabilité et de supervision, nous avons mis au point une système de production et de financement par la banques."

Les films nationaux ont fait un tabac au box office national, avec un total de 2 millions d'entrées pour les films hongrois en 2006. Le financement de la Fondation provenant du gouvernement sera réduit de 30 % en 2007, mais un contrat de 4 ans garantit un soutien minimum qui ne peut pas être renégocié. De plus, tous les fonds publics ont à présent été officiellement transférés sous le contrôle direct du MPPFH, y-compris les dinosaures de MAFILM et le Hungarian Film Laboratory.

Grunwalsky croit que le secret du succès tient à trouver le juste équilibre entre l'art et le business. “Un film est un produit à la fois intellectuel et professionnel. Il n'y a pas moyen de séparer les deux." argumente-t-il.

Il sait que la deuxième partie de cette équation pourrait encore être améliorée. Tous genres confondus, le cinéma hongrois a été récompensé par plus de 100 prix dans les festivals en 2006, mais très peu furent distribués en salles ou diffusés en télévision. “La prochaine étape est donc d'atteindre les grands et les petits écrans à travers l'Europe" ajoute - t-il.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy