email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION France

Emmanuelle Béart dans Vinyan

par 

Emmanuelle Béart a rejoint le casting de Vinyan, le second long métrage du Belge Fabrice du Welz après le très controversé Calvaire [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, présenté à la Semaine de la Critique à Cannes en 2004. Qualifié de thriller surnaturel, le nouveau projet du cinéaste (lire l’ article) produit par la société française The Film devrait entrer en production au printemps avec huit semaines de tournage en anglais prévues en Thaïlande. En langue thaïe, Vinyan qui signifie "fantôme" est un esprit, une âme perdue venant tourmenter les vivants.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Signé par Fabrice du Welz, le scénario raconte la recherche désespérée par ses parents d’un petit garçon disparu pendant le tsunami en Thaïlande. Resté sur place pendant six mois, le couple se retrouve dans une impasse financière et la question de rentrer se pose sérieusement, le mari (un architecte qui a aidé à la reconstruction - casting en cours) persuadant sa femme d’abandonner leurs recherches. Mais celle-ci croit apercevoir leur enfant sur une vidéo tournée en Birmanie, une image très floue qui va les entraîner dans une expédition dans la jungle qui tournera au cauchemar. Trompés par leur guide qui tente de les escroquer, ils se retrouveront seuls et de plus en plus vulnérables. Une plongée dans l’inconnue envisagée par le cinéaste comme une "confrontation entre deux mondes, le monde occidental où la mort est un véritable tabou et le monde oriental où elle fait totalement partie de la vie".

Produit par Michael Gentile pour The Film en association avec la société parisienne spécialiste des montages financiers Backup Films, Vinyan a bénéficié d’un partenariat en développement avec les Britanniques de Film4. Le budget s’élève à environ 4 millions d’euros et les ventes internationales sont en négociations avec Wild Bunch qui pourrait aussi assurer la distribution en France. A noter que la direction de la photographie sera assurée par Benoit Debie (Irréversible de Gaspard Noé, Innocence de Lucile Hadzihalilovic, Calvaire....- lire l’interview).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.