email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SORTIES République Tchèque

Les Sveráks reviennent avec Empties

par 

Les Sveráks reviennent avec Empties

Martin Scorsese et Leonardo Di Caprio font un duo ravageur. À Prague, en termes de couples artistiques, rien ne vaut le duo père-fils Jan Sverák - Zdenek Sverák.

Six ans après son dernier film, Dark Blue World (Tmavomodrý svet), le cinéaste Jan Sverák revient enfin avec le très attendu Empties [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, comédie dramatique écrite et interprétée par son père Zdenek que le public tchèque pourra découvrir en salle à partir du 8 mars. Zdenek y incarne Josef, instituteur en retraite qui décide d'accepter un travail au supermarché pour vaincre les fantômes du troisième âge.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Le duo père-fils a à son actif un Oscar pour Kolya (1997), film qui aurait bien pu être le dernier réunissant les Sverák, et ce pas seulement parce que Zdenek vieillit.

"C'est vrai. Il y a eu un malentendu entre nous par rapport au scénario", dit Jan. "Il me l'a renvoyé plusieurs fois, mais je n'étais pas sûr de ce qu'il voulait, une comédie légère ou un récit plus émouvant", explique le scénariste-acteur Zdenek. "Finalement, j'y ai mis moins de tripes et plus de coeur", poursuit-il pour expliquer les aspects dramatiques ajoutés à la comédie. C'est ainsi que le père a permis aux rapports familiaux de rester sereins.

Après Kolya et Dark Blue World, Empties est le troisième film que Jan Sverák coproduit avec le producteur britannique Eric Abraham, de Portobello Pictures, et il ne cache pas qu'il a de grandes ambitions pour le film, particulièrement dans son pays.

Par rapport à Falcon, distributeur du film, Jan Bradác admet sans détours qu'il vise un "retour rapide sur investissement". Ainsi, la semaine prochaine, 39 copies arriveront dans les cinémas, dont une sous-titrée en anglais, afin de couvrir le plus de territoire tchèque possible. Les pré-ventes des billets semblent "aller très bien", quoiqu'aucun chiffre n'ait été publié.
Le budget du film se monte à 1,2 million d'euros. L'autre coproducteur est TV NOVA.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy