email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Allemagne

Reclaim Your Brain en compétition à San Sebastian

par 

Huit (co)productions allemandes seront présentées cette année au 55ème Festival de San Sebastian (20-29 septembre). Le titre allemand Reclaim Your Brain [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(t.o. Free Rainer de Hans Weingartner sera en lice pour le Coquillage d'or de la compétition officielle. Ce film raconte l'histoire d'un producteur de télévision, Rainer, qui doit son succès à des émissions stupides et vulgaires et semble tout avoir (de l'argent, un loft de luxe, une voiture de riche et une petite amie très belle) jusqu'au jour où il rencontre Pegah et entre dans une bande de marginaux chômeurs qui le font réfléchir à l'abêtissement de la société par la télévision. Rainer décide alors de se battre contre cette tendance.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La coproduction Matar a Todos d'Esteban Schroeder (Argentine/Chili/Uruguay/Allemagne) coucourra également en compétition.

Le documentaire Earth, d'Alastair Fothergill et Mark Linfield (Allemagne/Royaume-Uni), fait également partie de la sélection officielle, mais hors-compétition.

The Calling Game, de Felix Randau, est au programme de la section Zabaltegi/Nouveaux réalisateurs, consacrée au nouveau cinéma des jeunes cinéastes. Ce film a pour héroïne une jeune femme brisée qui se procure de la chaleur humaine et de l'affection en appelant des étrangers et en éveillant leur sympathie en se faisant passer pour un enfant atteint par une maladie mortelle. La discrète amitié qu'elle noue avec une de ses victimes lui permet néanmoins de redevenir progressivement elle-même.

La rétrospective thématique Cold Fever, consacrée cette année au nouveau cinéma nordique, propose quatre coproductions allemandes : Cold Fever de Fridrik Fridriksson (Islande/Norvège/Allemagne/Royaume-Uni), Cold Light de Hilmar Oddson (Suède/Danemark/Allemagne), Daybreak de Bjoern Runge (Islande/États-Unis/Danemark/Allemagne/Japon) et Kristin Lavranasdatter de Liv Ullmann (Allemagne/Norvège/Suède).

Volker Schloendorff recevra le Prix Bravo des évêques espagnols pour The Ninth Day.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy