email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FINANCEMENTS France

Avances sur recettes : 3,24 M€ du CNC pour neuf films

par 

La directrice générale du Centre National de la Cinématographie (CNC), Véronique Cayla, a entériné cette semaine le chiffrage de huit avances sur recettes avant réalisation et d’une après réalisation pour un montant global de 3,24 millions d’euros. Parmi les bénéficiaires figure à hauteur de 400 000 euros Bancs publics, Versailles rive droite de Bruno Podalydès, dernier volet de la la trilogie démarrée avec le court Versailles rive gauche (César en 1993) et poursuivie avec Dieu seul me voit (Versailles-chantiers) (César 1999 du meilleur premier long). Le cinéaste qui a ensuite tourné Liberté-Oléron, Le Mystère de la chambre jaune et Le Parfum de la dame en noir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bruno Podalydès
interview : Pascal Caucheteux
fiche film
]
(lire le Focus) a réuni pour son nouveau projet un casting royal (dont il fait aussi partie) avec son frère Denis Podalydès, Jean-Noël Brouté, Michel Vuillermoz, Emmanuelle Devos, Olivier Gourmet, Mathieu Amalric, Pierre Arditi, Sabine Azéma, Chiara Mastroianni, Josiane Balasko et Florence Muller.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Le CNC a également attribué 500 000 euros pour l’adaptation produite par CDP d’Un barrage contre le Pacifique de Marguerite Duras par le cinéaste cambodgien Rithy Panh, plusieurs fois sélectionné à Cannes avec ses fictions (Les Gens de la rizière en compétition en 1994) ou ses documentaires (S-21, la machine de mort Khmère rouge et Les artistes du théâtre brûlé hors compétition en 2003 et 2005).

300 000 euros sont allés aux Belges Jean-Pierre et Luc Dardenne pour Le silence de Lorna (produit côté français par Archipel 35) qui bénéficie aussi du soutien d’ Eurimages et d’Arte France Cinéma, tandis que le premier long Versailles de Pierre Schoeller (production Les Films Pelléas) récolte 440 000 euros. De son côté, Khamsa réalisé par l’habitué des festivals Karim Dridi (production Mirak Films également appuyée par ARTE) a été crédité de 430 000 euros alors que Not before and not after du Lituanien Sharunas Bartas (production Lazennec & Associés), dont le dernier opus Seven invisible men a été présenté à la Quinzaine des réalisateurs 2005, est soutenu à hauteur de 280 000 euros. Et le cinéma d’animation n’est pas oublié avec 380 000 euros pour Les Lascars d’Albert Pereira Lazaro et Emmanuel Klotz (production Millimages).

Enfin, Château-Rouge Production est particulièrement à la fête avec une avance avant réalisation de 440 000 euros pour le premier long métrage Avant poste d’Emmanuel Parraud qui retrace les mésaventures d’un éducateur de banlieue confronté à des jeunes en difficulté, et une après réalisation de 70 000 euros pour la coproduction franco-espagnole Dans la ville de Sylvia [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de José Luis Guerin (lire l’interview), appréciée en compétition officielle à la dernière Mostra de Venise.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy