email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Espagne

Des prix au parfum d'Asie

par 

Des prix au parfum d'Asie

Samedi soir, A Thousand Years of Good Prayers a remporté le Coquillage d'or du 55ème Festival de San Sebastian au cours d'une cérémonie qui avait un fort parfum d'Asie. Bien que produit aux États-Unis, le grand gagnant a été réalisé par un réalisateur né à Hong Kong, Wayne Wang, qui a co-réalisé, en 1995, Blue in the Face avec le président du jury de l'année, Paul Auster.

Le jury a également récompensé l'acteur principal de Wang, Henry O., en lui assignant le Coquillage d'argent du meilleur acteur, tandis que le prix de la meilleure photographie est allé à Charlie Lam pour le titre produit à Hong Kong Exodus.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le Coquillage d'argent de la meilleure actrice est allé à l'Espagnole Blanca Portillo pour son rôle dans Siete mesas de billar francés, malgré les rumeurs selon lesquelles c'était sa partenaire dans le film Maribel Verdú qui gagnerait le prix. Ce film a été produit par Elías Querejeta P. C, S. L., qui s'occupe aussi des ventes internationales.

Ce film qui évoque deux femmes très différentes – Portillo and Verdú – soudain obligées de vivre ensemble a également remporté le Prix du jury du meilleur scénario, grâce au travail commun de David Plannel et de la réalisatrice/co-scénariste Gracia Querejeta.

Le Coquillage d'argent du meilleur réalisateur a été remis au documentariste britannique Nick Broomfield pour Battle for Haditha, tandis que la coproduction franco-iranienne Buddha Collapased Out of Shame, de Hana Makhmalbaf, a reçu le Prix spécial du jury pour sa "photographie superbe et la remarquable prestation de la petite actrice Nikbakht Noruz".

Le Prix Altadis-Nouveaux réalisateurs est allé à un autre titre asiatique, Soul Carriage, premier long métrage du metteur en scène né au Royaume-Uni Conrad Clark.

La clôture de cette édition a été marquée par la première de Flawless, présenté au public par son réalisateur, le Britannique Michael Radford, et ses acteurs, Demi Moore et Lambert Wilson.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy