email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRIX Espagne

The Orphanage et Las 13 Rosas en tête des nominations pour les Goyas

par 

The Orphanage, de Juan Antonio Bayona, et Las 13 Rosas, de Martínez Lázaro, sont les deux films qui ont reçu le plus de nominations (14 chacun) pour les prochains Goyas. Les nominés ont été annoncés hier par l'Académie de cinéma espagnole.

Le film d'horreur champion du box-office produit par Guillermo del Toro (info) et le drame historique sur treize femmes exécutées au début de l'ère franquiste (info) concourront, dans la catégorie Meilleur film, contre le titre indépendant Solitary Fragments de Jaime Rosales (lire l'interview) et contre Siete mesas (de billar francés) de Gracia Querejeta (lire l'news).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Avec en tout 10 nominations (notamment dans les catégories Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleur scénario original et Meilleure actrice avec la double nomination de Blanca Portillo and Maribel Verdú), Siete mesas (de billar francés) fait aussi partie des favoris, suivi par Oviedo Express de Gonzalo Suárez (huit nominations) et Mataharis d'Icíar Bollaín (six nominations).

L'acteur Alfredo Landa, 74 ans, recevra le Goya honoraire.

Liste des nominés :

Meilleur film :
The Orphanage [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]

Solitary Fragments [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]

Las 13 rosas [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]

Siete mesas (de billar francés)

Meilleur réalisateur :
Icíar Bollaín pour Mataharis
Emilio Martínez Lázaro pour Las 13 rosas
Gracia Querejeta pour Siete mesas (de billar francés)
Jaime Rosales pour Solitary Fragments

Meilleur acteur :
Alfredo Landa pour Luz de domingo
Álvaro de Luna pour El prado de las estrellas
Alberto San Juan pour Bajo las estrellas [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]

Tristán Ulloa pour Mataharis

Meilleur actrice :
Blanca Portillo pour Siete mesas (de billar francés)
Belén Rueda pour The Orphanage
Emma Suárez pour Bajo las estrellas
Maribel Verdú pour Siete mesas (de billar francés)

Meilleur acteur dans un second rôle :
Raúl Arévalo pour Siete mesas (de billar francés)
José Manuel Cervino pour Las 13 rosas
Julián Villagrán pour Bajo las estrellas
Emilio Gutiérrez Cava pour La Torre de Suso
Carlos Larrañaga pour Luz de domingo

Meilleure actrice dans un second rôle :
Amparo Baró pour Siete mesas (de billar francés)
Geraldine Chaplin pour The Orphanage
Nuria González pour Mataharis
María Vázquez pour Mataharis

Meilleur nouveau réalisateur :
Juan Antonio Bayona for The Orphanage
Tom Fernández for La Torre de Suso
David and Tristán Ulloa for Modesty [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]

Félix Viscarret for Bajo las estrellas

Révélation masculine :
Óscar Abad pour El prado de las estrellas
Gonzalo de Castro pour La Torre de Suso
Roger Pincep pour The Orphanage
José Luis Torrijo pour Solitary Fragments

Révélation féminine :
Gala Évora pour Lola, la película [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]

Bárbara Goenaga pour Oviedo Express
Nadia de Santiago pour Las 13 rosas
Manuela Velasco pour Rec [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jaume Balagueró, Paco Plaza
interview : Julio Fernández
fiche film
]

Meilleur scénario original :
Icíar Bollaín et Tatiana Rodríguez pour Mataharis
Ignacio Martínez de Pisón pour Las 13 rosas
Gonzalo Suárez pour Oviedo Express
Gracia Querejeta et David Planeeis pour Siete mesas (de billar francés)
Sergio G. Sánchez pour The Orphanage

Meilleure scénario pour une adaptation :
Ventura Pons pour Barcelona, un mapa
Laura Santullo pour La zona
Félix Viscarret pour Bajo las estrellas
Tristán Ulloa pour Modesty
Imanol Uribe pour La carta esférica

Meilleur documentaire :
El productor
Fados [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]

Invisibles
Lucio

Meilleur film d'animation :
Azur y Asmar [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]

Betizu eta urrezko zintzarria
En busca de la piedra mágica
Nocturna, una aventura mágica [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]

Meilleur film étranger en langue espagnole :
La edad de la peseta
Mariposa negra
Padre nuestro
XXY [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]

Meilleur manager de production :
Juan Carmona et Salvador Gómez pour Luz de domingo
Martín Cabañas pour Las 13 rosas
Teresa Cepeda pour Oviedo Express
Sandra Hermida pour The Orphanage

Meilleure bande originale :
Roque Baños pour Las 13 rosas
Carles Cases pour Oviedo Express
Míkel Salas pour Bajo las estrellas
Fernando Velázquez pour The Orphanage

Meilleure chanson originale :
"Esa luz" dans Mataharis
"Fado da saudade" dans Fados
"Gloomy Sunday" dans La caja Kovak
"Happy happy Chueca" dans Chuecatown

Meilleur montage :
Rec
Las 13 rosas
The Orphanage
Siete mesas (de billar francés)

Meilleurs décors :
Wolfgang Burmann pour Oviedo Express
Eduardo Hidalgo pour Las 13 rosas
Gil Parrondo pour Luz de domingo
Joseph Rosell pour The Orphanage

Meilleurs costumes :
Lola, la película
Las 13 rosas
Luz de domingo
The Orphanage

Meilleure photographie :
José Luis Alcaine pour Las 13 rosas
Álvaro Gutiérrez pour Bajo las estrellas
Ángel Iguacell pour Siete mesas (de billar francés)
Carlos Suárez pour Oviedo Express

Meilleurs maquillage et coiffure:
Lourdes Briones et Fermín Galán pour Oviedo Express
Lola López et Icíar Arrieta pour The Orphanage
Mariló Osuna, Almudena Fonseca et José Juez pour Las 13 rosas
José Quetglas et Blanca Sánchez pour El corazón de la tierra

Meilleur son :
Carlos Bonmati, Alfonso Pino et Carlos Farudo pour Las 13 rosas
Licia Marcos de Oliveira et Bernat Aragonés pour Tuya siempre
Iván Marín, José Antonio Bermúdez et Leopoldo Aledo pour Siete mesas (de billar francés)
Xavi Mas, Marc Orts et Oriol Tarrago pour The Orphanage

Meilleurs effets spéciaux :
Reyes Abades et Álex G. Ortoll pour El corazón de la tierra
David Ambid, Enric Masip et Álex Villagrasa pour Rec
Pau Costa, Raúl Ramanillos et Carlos Lozano pour Las 13 rosas
David Martí, Montse Ribé, Pau Costa, Enric Masip, Lluis Castell et Jordi San Agustín pour The Orphanage

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy