email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Croatie

Des films hongrois et roumains vainqueurs à Vukovar

par 

Des films hongrois et roumains vainqueurs à Vukovar

Après avoir remporté le Prix de la meilleure première oeuvre de la Semaine du cinéma hongrois, The Adventurers de Bela Paczolaj vient de gagner le Prix du meilleur long-métrage à la deuxième édition du Festival de Vukovar des pays du Danube (9-13 juillet).

Le jury, qui se composait des réalisateurs croates Kristijan Milic et Zvonimir Juric, ainsi que du critique Nenad Polimac a dû choisir entre sept films, dont Eight Miles High! d'Achim Bornhak (Allemagne), Huddersfield d'Ivan Zivkovic (Serbie), I Have to Sleep, My Angel de Dejan Acimovic, Opium: Diary of a Mad Woman de Janos Szasz (Hongrie), The Rest is Silence de Nae Caranfil (Roumanie) et Empties [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jan Sverak (République Tchèque).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le Prix du meilleur court-métrage a été décerné au Roumain Radu Jude pour Dimineata ("le matin"). On the Line de Reto Caffi (Suisse/Allemagne) a reçu une mention spéciale.

La réalisatrice roumaine Adina Pintille a quant à elle obtenu le Prix du meilleur documentaire pour Nu Te Supara Dar (t.i. Don't Get Me Wrong). Des mentions spéciales ont été attribuées à Kristina Kumi pour Welcome to Igrane (Croatie) et à Agota Varga pour Szemunuk Fenye (t.i. The Apple of Our Eyes, Hongrie).

L'importance de ce festival réside dans le fait que Vukovar est l'une des villes croates qui ont été les plus ravagées par la guerre civile d'ex-Yougoslavie et que cet événement est une des premières tentatives d'animer la vie culturelle de la ville, à l'instigation d'Igor Rakonic, originaire de Vukovar, fondateur de la société de production Discovery Film, spécialisée dans le cinéma d'art et d'essai européen. Les séances vespérales ont lieu sur un ferry flottant sur le Danube, ce qui crée une atmosphère particulière malgré les attaques de moustiques. L'accueil et l'hospitalité sont les meilleurs possibles en dépit du budget limité.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy