email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Italie

Rome : la section L'Autre cinéma/Extra d'Assayas à Vinterberg

par 

Rome : la section L'Autre cinéma/Extra d'Assayas à Vinterberg

On savait déjà quels événements spéciaux étaient prévus, entre expositions, hommages et rétrospectives dédiés à des personnalités comme Al Pacino, David Cronenberg et Michael Cimino. Aujourd'hui, la section L’Autre Cinéma / Extra, qui est la plus expérimentale du Festival international de Rome (22-31 octobre), a annoncé le reste de son programme, qui confirme la vocation de métissage de cette section dirigée pour la troisième fois par Mario Sesti.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les longs métrages européens sélectionnés sont au nombre de six. Parmi les plus attendus figurent L’Heure d’été [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Olivier Assayas (qui présentera également deux documentaires, Eldorado - Choréographie et Eldorado Création, et rencontrera le public), JCVD [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Mabrouk El Mechri (film d'autodérision de l'acteur de films d'action Jean-Claude Van Damme) et le nouveau film de Thomas Vinterberg, When a Man Comes Home [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
. Un film italien (coproduit en France et en Finlande) sera projeté en avant-première mondiale : Il prossimo tuo d'Anne Riitta Ciccone, récit de trois histoires qui se déroulent dans autant de pays différents.

Douze documentaires feront leur première européenne ou mondiale dans le cadre de la compétition pour les Prix Cult (20.000 euros) et/ou Enelcuore (30.000 euros), aux côtés de nombreux autres titres déjà présentés à d'autres festivals internationaux, mais que Sesti propose pour en favoriser l'éventuelle acquisition par des distributeurs italiens. On note la présence remarquée de Rembrandt’s J’accuse, docu-noir où Peter Greenaway, l'auteur de Nightwatching [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, explore de nouveau "La Ronde de nuit", le mystérieux chef d'oeuvre du grand peintre hollandais.

Parmi les autres documentaires européens au programme, on peut citer le film italien Effedià - Sulla mia cattiva strada de Teresa Marchesi, sur Fabrizio De André (auteur-compositeur au centre d'un autre film projeté le même jour, Amore che vieni, amore che vai de Daniele Costantini), le titre espagnol El ultimo truco de Sigfrid Monleón (consacré à Emilio Ruiz del Rio, qui s'est occupé des effets spéciaux pour des cinéastes comme Orson Welles et David Lynch) et le documentaire belge Stolen Art de Simon Backés, sur l'artiste, faussaire et peut-être voleur Pavel Novak.

La nouveauté de l'année est Roma Doc, qui propose des documentaires "sur la ville vue par des cinéastes indépendants". Quant aux initiatives autonomes organisées par les cinéclubs de la Ville Éternelle dans le prolongement de l'ouverture aux nouvelles tendances de la section L'Autre cinéma / Extra, elles sont désormais de tradition.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy