email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Norvège

Le cinéma norvégien s'anime

par 

L’industrie norvégienne des films d’animation se développe grâce à trois nouveaux films, en production, en post-production et en sortie.
Le coût total pour les trois projets est de 130 millions de couronnes (17,8 millions d’euros) dont 40 millions (5,4 millions d’euros) provenant des finances publiques.
Karlsson pa taket (Karlsson sur le toit) déjà sorti en salle, a été le plus coûteux des trois, avec son budget de 58 millions de couronnes (7,9 millions d’euros), quatre fois plus cher que les 18 millions (2,4 millions d’euros) prévus au début, dont 15 millions provenant des caisses publiques de la Norvège et le reste a été mis à disposition par différentes institutions norvégiennes et suédoises.
Kaptein Sabeltann rentrera en production bientôt avec un budget de 41,5 millions de couronnes (5,6 millions d’euros). Pour réussir à contenir les coûts, toute la partie artistique et créative du film sera réalisée en hors du Pays.
La sortie du film, dont le tournage devrait se conclure en août 2003, est prévue pour décembre 2003.
Slipp Jimmy fri (Libérez Jimmy) sera entièrement réalisé en numérique (datamaskiner), technologie traditionnellement moins chère pour les films d’animation, avec un coût total de 30 millions d’euros. Le public pourra aussi profiter de la possibilité de décharger le film sur ordinateur.
br>

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy