email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

Soleure 2022

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

12 articles disponibles au total à partir du 16/12/2021. Dernier article publié le 01/02/2022.

page :   [1]  2 
Critique : Lost in Paradise

Critique : Lost in Paradise

Fiona Ziegler propose une comédie irrévérencieuse qui met en scène un personnage à cheval entre deux cultures, deux mondes qu’il ne peut et ne veut (plus) fuir  

01/02 | Soleure 2022

Critique : Pas de deux

Critique : Pas de deux

Dans son premier long-métrage, Elie Aufseesser dépeint la relation complexe qui unit deux frères aux tempéraments et aux ambitions très différentes  

31/01 | Soleure 2022

Critique : L’art du silence

Critique : L’art du silence

Le deuxième long-métrage de Maurizius Staerkle Drux pose un regard neuf sur la vie et l’art du célèbre mime Marcel Marceau  

28/01 | Soleure 2022

Critique : Rotzloch

Critique : Rotzloch

Le premier long-métrage de Maja Tschumi, captivant, nous catapulte sans parachute entre les murs d’un centre d’accueil pour réfugiés au sein duquel quatre jeunes essaient de se reconstruire  

28/01 | Soleure 2022

Wet Sand, Pas de deux et Presque sont les grands gagnants des Journées de Soleure

Wet Sand, Pas de deux et Presque sont les grands gagnants des Journées de Soleure

Les films d'Elene Naveriani, Elie Aufseesser et Bernard Campan ont été choisis comme représentants de la fine fleur du cinéma helvétique  

28/01 | Soleure 2022 | Prix

Critique : À ciel ouvert

Critique : À ciel ouvert

Le nouveau film de Charlie Petersmann nous permet de jeter un oeil sur les coulisses d’un chantier pharaonique qui semble engloutir tout et tous  

27/01 | Soleure 2022

Critique : (Im)mortels

Critique : (Im)mortels

Le deuxième long-métrage de Lila Ribi, très touchant, est une véritable déclaration d’armour à sa grand-mère centenaire, un personnage inoubliable  

26/01 | Soleure 2022

Critique : Aya

Critique : Aya

Lorenzo Valmontone et Thomas Szczepanski nous transportent dans le désert, métaphorique et métaphysique, de Calais, accompagnés de Zimako et Lydie, deux âmes en attente d'une chimérique rédemption  

25/01 | Soleure 2022

Critique : Forma del primo movimento

Critique : Forma del primo movimento

Le premier long-métrage du Tessinois Tommaso Donati repose sur le langage du corps conçu comme un révélateur de vérités cachées au plus profond de chacun de nous  

24/01 | Soleure 2022

Critique : LUX

Critique : LUX

Le premier film du duo suisse formé par Raphaël Dubach et Mateo Ybarra met en lumière les paradoxes de l’armée, entre homologation et besoin d’évasion  

21/01 | Soleure 2022

page :   [1]  2 
(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Privacy Policy