Des chevaux et des hommes (2013)
Winter Sleep (2014)
Stratos (2014)
Beloved Sisters (2014)
Grand piano (2013)
Northwest (2013)
Une belle fin (2013)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FINANCEMENT France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Les réalisatrices séduisent l’Avance sur recettes

par Fabien Lemercier

18/12/2009

La dernière session de l’année du 2ème collège de l’avance sur recettes du Centre National du Cinéma et de l’image animée (CNC) confirme une tendance remarquée en d’octobre (article) : les réalisatrices débarquent en force sur le devant de la scène avec la sélection de nouveau de quatre scénarios de premiers longs métrages "au féminin".

Une promesse d’avance a ainsi été attribuée à Stalingrad Lovers de Fleur Albert qui explore les thèmes de la drogue et de l’exclusion sociale à travers une enquête rétrospective construite à partir du destin de dix usagers de drogues vivant entre les quartiers de Stalingrad et de la Goutte d’Or à Paris. Le fil conducteur est la figure de Mehdi, un consommateur de crack mort de la rue. Dans un lieu clos et un décor unique, les dix personnages restituent les fragments de vie "imaginés" de cet homme disparu. Ils parcourent le territoire mental et physique de son quotidien chaotique, rêvent avec lui d’une autre vie et se mettent en quête d’une enfance perdue. Un projet à la lisière de la fiction et du documentaire piloté par La Huit production et qui a été développé avec le soutien de Centre Images, du Programme Media, de la Procirep et de la Maison de l'Image de Basse-Normandie.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L’avance sur recettes a aussi retenu L’initiation de Stéphanie Girerd, un projet dirigé par 31 Juin Films et prévoyant au casting Nora Arnezeder et Sara Forestier pour le récit d’une rivalité entre deux sœurs. Martyrisée dans son enfance par son aînée, la cadette, de retour dans sa famille au Sénégal, va utiliser la magie, les croyances et les coutumes locales pour renverser la situation et prendre l’ascendant.

Des promesses d’avance sont aussi allées à Des morceaux de moi de Nolwenn Lemesle (Tobik Productions), une cinéaste rennaise de 31 ans remarquée avec ses courts Poids plume et Sid, ainsi qu’à La brindille d’Emmanuelle Millet, un projet sans producteur pour l’instant. A signaler enfin que la promesse d’avance du documentaire El Impenetrable de l’Italien Daniele Incalcaterra (production Les Films d’ici) a été renouvelée.

Stockholm University of the Arts
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter youtube vimeo rss

banner asbp