La Belle et la meute (2017)
Corps et âme (2017)
Handia (2017)
Valley of Shadows (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
I Am Not a Witch (2017)
The Square (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

EXPLOITANTS Europe

email print share on facebook share on twitter share on google+

UNIC met le cinéma au premier plan de CineEurope

par 

- L’Union Internationale des Cinémas présentera son rapport annuel de 2017 au prochain évènement de Barcelone

UNIC met le cinéma au premier plan de CineEurope

Durant la convention cinématographique CineEurope d’UNIC, qui commence aujourd’hui à Barcelone (lire la news), l’Union Internationale des Cinémas présentera son rapport annuel de 2017, qui définit les grandes tendances cinématographiques en Europe. L’union des associations d’exploitants de salles de cinéma et des opérateurs principaux représente 36 territoires et exerce une influence sur les opérateurs européens en ce qui concerne les intérêts communs.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

À cette occasion se tiendra également une grande table ronde intitulée ‘’Women in Cinema – the Business Case’’ qui approfondira le problème de l’égalité des genres dans l’industrie. En outre, UNIC lancera une initiative pilote : le Women’s Cinema Leadership Programme est un mentorat paneuropéen interdisciplinaire destiné aux femmes de talents de l’industrie.

En 2016, les cinémas des territoires repris par UNIC ont enregistré 1,28 milliard d’entrées et ont généré 8,4 millions € de recette au box-office, représentant 24 % du marché global pour les films. Les entrées ont augmenté de 2,8 %, battant le record européen établi depuis 12 ans. En France, les entrées ont augmenté de 3,8 % par rapport à 2015, atteignant plus de 213 millions, alors que les entrées en Russie ont augmenté de 11,6 %, pour un total de 195 millions d’amateurs de cinéma en 2016 – ce qui correspond au second meilleur résultat des territoires d’UNIC – avec une augmentation du box-office de 7,4 %.

En 2016, les admissions par habitant de tous les territoires d’UNIC correspondaient en moyenne à 1,6 visite au cinéma par an, une légère croissance de 0,1 point année après année. La part de marché des films nationaux à travers les territoires d’UNIC a quelque peu diminué en 2016, atteignant 26,7 %. La Turquie arrive en première position avec 50,7 %, suivie par la France avec 35,8 %.

Toujours en 2016, le nombre total de cinémas au sein d’UNIC a augmenté légèrement correspondant approximativement à 39 300. Les territoires d’UNIC disposent en moyenne de 52 écrans par million d’habitants. Les salles restent l’endroit où les sorties individuelles prennent de la valeur. Alors que le gain moyen par séance sur une plateforme de vidéo à la demande telle que Netflix est de 0,20 €, le prix moyen d’une entrée de cinéma en Europe est de 6,60 € — un chiffre 33 fois supérieur à celui correspondant à la vidéo à la demande.

Bien que les cinémas attirent un public vieillissant, les jeunes de moins de 25 ans correspondent néanmoins au plus grand groupe d’amateurs de cinéma et représentent environ 20 à 35 % des entrées, en fonction du territoire. Sur les marchés grandissants, tels que le marché polonais, tchèque et turc, la part totale des entrées que représentent les jeunes continue d’augmenter, alors qu’au Royaume-Uni, le nombre d’amateurs de cinéma âgés de 15 à 25 ans a chuté de 7 % entre 2008 et 2015.

En 2016, les bénéfices globaux du box-office avoisinaient 38 milliards $, ce qui témoigne du développement dynamique du secteur. Les évènements cinématographiques – des opéras aux jeux vidéo en ligne – représentent déjà 2 % à 3 % du box-office européen.

L’objectif principal d’UNIC est de représenter les intérêts des opérateurs européens et leurs associations nationales auprès des décisionnaires bruxellois. C’est pourquoi UNIC organise des journées de sensibilisation pour les membres de ces associations, mais aussi pour les dirigeants des principaux opérateurs européens. ‘’Nous souhaitons augmenter nos chiffres à partir de 2017’’ déclare Phil Clapp, président de l’Union Internationale des Cinémas. Un autre objectif essentiel est la consolidation des relations entre UNIC, les décisionnaires et les représentants de l’industrie dans les États membres de l’Union européenne. Établir des relations plus solides avec les associations nationales, les opérateurs et les réseaux informels d’Europe centrale et de l’est est une priorité, compte tenu de la faible représentation d’UNIC sur certains territoires et du poids de cette région dans les décisions européennes. Cela va de pair avec la nécessité d’une collaboration étroite entre toutes les organisations cinématographiques établies à Bruxelles.

Enfin, UNIC collabore occasionnellement avec les gouvernements nationaux pour s’assurer que les cinémas soient au centre des stratégies de croissance nationale. ‘’UNIC a travaillé avec différents acteurs pour convaincre les gouvernements nationaux qu’augmenter la TVA ou les taxes sur le divertissement ne créerait qu’une croissance à court terme pour le gouvernement, mais que sur le long terme, cela aurait un effet dévastateur sur l’industrie et sur le budget de l’État’’ sougline Clapp. ‘’Pour ces raisons, tous les efforts d’UNIC dans un avenir proche viseront à ce que l’Union européenne permette aux opérateurs de cinéma de proposer des expériences cinématographiques uniques et diversifiées, tout en faisant la promotion d’un écosystème cinématographique juste, compétitif et culturellement diversifié.

(Traduit de l'anglais)

Astra
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss