The Basics of Killing (2017)
La Belle et la meute (2017)
The Square (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
Handia (2017)
Spoor (2017)
La Passion Van Gogh (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

DISTRIBUTION Grèce/Serbie

email print share on facebook share on twitter share on google+

La Grèce et la Serbie signent un accord pour plus d’engagement du public

par 

- Les centres de la cinématographie grec et serbe ont signé un accord de soutien mutuel dans le domaine de la distribution dont l’objectif est de mettre leurs cinémas en avant l’un chez l’autre

La Grèce et la Serbie signent un accord pour plus d’engagement du public
La directrice du Centre de la cinématographie grec Electra Venaki et le directeur du Centre de la cinématographie serbe Boban Jevtić (© Timon Hozo)

Dans le cadre d’un renforcement de la collaboration entre la Serbie et la Grèce, un nouvel accord de coopération tourné vers la distribution des films a été signé à l’occasion du 23e Festival de Sarajevo.

Les dernières coproductions entre la Serbie et la Grèce remonte à plus de 20 ans, les dernières en date étant Pretty Village, Pretty Flame (1996) et The Wounds (1998) de Srđan Dragojević. Pour y remédier, les centres de la cinématographie des deux pays, qui sont apparemment assez proches, ont décidé de davantage resserrer leur collaboration dans différents champs de l’industrie du film. Cette stratégie a d’ores et déjà été engagée à travers le co-financement du premier film de Nikos Labôt, Her Job, qui a participé au programme de développement First Films First et qui est coproduit par Maria Drandaki, de la société grecque Homemade Films, avec le Serbe Milan Stojanović de Sense Production et Sister Productions en France (lire l’article). Par ailleurs, plusieurs projets serbes ayant un coproducteur minoritaire hellénique devraient poser des demandes pour les prochaines aides que doit pré-approuver le Centre de la cinématographie grec.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Dans le même esprit de collaboration, la directrice du Centre grec, Electra Venaki, et son homologue du Centre de la cinématographie serbe, Boban Jevtić, ont signé un accord qui va soutenir les distributeurs de chaque pays dans la promotion des films de l’autre pays. Cet accord prévoit un éventail de mesures d’incitations : chaque centre couvrira les frais de traduction et de sous-titrage ainsi qu’une partie des dépenses de chaque distributeur qui décidera de proposer un film de l’autre pays sur le marché. La condition posée pour accéder à ces aides est que pour chaque film, plus de 20 séances soient proposées au public. Par ailleurs, l’objectif est de décentraliser ces projections et de ne pas les limiter aux capitales, Athènes et Belgrade. Idéalement, cette collaboration va créer un réseau unique et encourager d’autres échanges culturels entre les deux pays.

Venaki a dit : “Nous avons déjà commencé avec les coproductions, mais il faut se concentrer sur l’engagement du public, sinon ça ne sert à rien. Les films serbes ne sont pas projetés en Grèce, et l’inverse est vraie donc en offrant ces services, nous espérons que nous pourrons encourager les distributeurs. Après, nous allons voir quels sont les voeux des réalisateurs et des producteurs. Le feedback va être clef pour qu’on étende nos initiatives”.

“C’est un test, mais nous espérons qu’il va porter ses fruits”, a dit Jevtić. “Certes, ce n’est qu’un premier pas en avant, et tandis qu’on va continuer de discuter entre nous de ce que nous pouvons faire, nous aimerions étendre cette initiative à d’autres pays, à commencer par les autres membres du Réseau SEE Cinema, dont la Serbie et la Grèce font tous les deux partie. Pour le moment, nous sommes des pionniers”.

(Traduit de l'anglais)

EPI Distribution
Focal Production Value
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss