La enfermedad del domingo (2018)
Lemonade (2018)
Nico, 1988 (2017)
Arrhythmia (2017)
Sonate pour Roos (2016)
Jusqu'à la garde (2017)
9 Doigts (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

TORONTO 2015 Suède

email print share on facebook share on twitter share on google+

Première mondiale pour le film Girls Lost de Alexandra-Therese Keining à Toronto

par 

- Le second film de la scénariste et réalisatrice suédoise vient s’ajouter à la programmation exceptionnellement riche en films suédois du Festival international du film de Toronto

Première mondiale pour le film Girls Lost de Alexandra-Therese Keining à Toronto
Girls Lost d'Alexandra-Therese Keining

Le second long-métrage de la scénariste et réalisatrice suédoise Alexandra-Therese Keining, Girls Lost, fera sa première mondiale au Festival international du film de Toronto et sera le quatrième film suédois à faire partie du programme officielle cette année, un record historique. 

Dernier film en date produit par Göta Film avec le vétéran des producteurs suédois Christer Nilson’s – qui a coproduit Every Thing Will Be Fine [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
fiche film
]
par le réalisateur allemand Wim Wenders et The Paradise Suite [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
par le réalisateur néerlandaisJoost van Ginkel, tous deux présents au festival, Girls Lost est l’histoire de trois filles qui trouvent une fleur magique qui a le pouvoir de les transformer temporairement en garçons. L’une d’entre elles va se sentir de plus en plus attirée par l’univers masculin, tandis que ses amies auront du mal à déchiffrer leur nouvelle réalité.

“La fluidité du genre semble être l’un des thèmes majeurs à Toronto cette année, même si les points de vue sont très différents”, a remarqué Nilson. Ecrit par Keining à partir du roman primé de l’écrivain suédoise Jessica Schiefauer, Girls Lost a été produit par Helena et Olle Wirenhed, et sera présenté dans la catégorie Contemporary World Cinema. The Yellow Affair s’occupera des ventes internationales.

Le premier long-métrage de Sanna Lenken, My Skinny Sister [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Sanna Lenken
fiche film
]
, raconte l’histoire de Stella, 12 ans, qui s’est toujours comparée à sa grande sœur parfaite, une patineuse artistique de talent. Lorsqu’elle réalise que son aînée n’est pas si parfaite, sa vie commence à s’effondrer. Cette production d’Annika Rogell pour Story Film, aussi projetée à Cannes, sera à l’affiche dans la catégorie TIFF Kids.

Le premier film de Magnus von Horn, The Here After [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Magnus von Horn
fiche film
]
, a pour protagoniste l’artiste pop Ulrik Munther qui interprète pour son premier rôle au cinéma un jeune homme de 17 ans qui rentre chez lui après être sorti de prison. Il est à la recherche d’un nouveau départ, mais son quartier n’a ni oublié ni pardonné son crime. Le film est produit par Madeleine Ekman pour Zentropa Sweden et par Mariusz Wlodarski, pour la société de production polonaise Lava Films, et sera présenté dans la catégorie Discovery.

Granny’s Dancing on the Table [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, second film d’Hanna Sköld, raconte l’histoire d’une fille de 13 ans élevée par un père violent, à l’écart de la société, qui perd presque le sens de son identité. Pourtant, elle va être capable de se créer un monde intérieur, duquel elle parviendra à puiser la force de survivre. Le film produit par Helene Granqvist et Klara Björk pour DoDream est projeté dans la catégorie Contemporary World Cinema.

La participation suédoise au festival de Toronto est complétée par Beneath the Spaceship de Caroline Ingvarsson, qui traite de l’amitié entre une adolescente et un homme plus âgé. Le film est produit par Caroline Drab et est en compétition dans la catégorie Short Cuts.

(Traduit de l'anglais)

VisionsDuReel_Home
Let's CEE
Finale Plzen Springboard
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss